L’ENTREPRISE ET SES STRATEGIES

La force qui se trouve au centre de la dynamique du systeme capitaliste mondial, considéré ici comme un tout, est le proces d’accumulation du capital dans les pays développés. Il a débuté par ce que Marx appelait l’accumulation primitive du capital, qui impliquait d’une part la création d’une main-d’oeuvre salariée et d’autre part l’accumulation de capitaux liquides. La création de la main-d’oeuvre salariée résulta principalement de l’expropriation de la paysannerie et une bonne partie des capitaux liquides fut fournie par le butin et les profits amassés dans les pays conquis. Vient ensuite le preces “normal” d’accumulation du capital, c’est-a-dire la production de plus-value par la main-d’oeuvre ….

 

Angelo Cacciola, “L’entreprise et ses stratégies” CEO-USS – Bern – Svizzera, 1990

entreprise-strategie